• Thèmes abordés

     

     

    Thèmes abordés

    Sur la page officielle de Elfen Lied, le réalisateur de l’anime, Mamoru Kanbe, émet des commentaires desquels ressort son intention de mener une réflexion sur la tendance des êtres humains à la division et à l’exclusion selon leurs différences, ainsi que la croyance que les atrocités commises par Lucy durant la narration sont considérablement influencées par la façon dont elle a été traitée durant son enfance. Fréquemment, il approfondit la manière dont se définit la personnalité humaine à partir des événements que l’individu a vécu et de la façon dont elle a été traitée, les problèmes dérivant de la discrimination et les contrastes marqués entre la compassion et la vengeance. L’affrontement entre les diclonius et les êtres humains représente le concept de génocide et la pureté des races, car chacune prétend être la seule et l’unique, celle qui importe par l’extermination de l’autre. Kanbe met en relation ces thèmes avec la tendance à la ségrégation. A la fin de chaque épisode de l’anime, durant le teaser qui présente le chapitre suivant, une voix off expose une grande partie des thèmes abordés.

    Thèmes abordés

    Au courant de l’histoire, on observe une grande quantité de nus, de gore, de violence physique et psychique. On relève aisément le contraste entre l’« humanité » des diclonius et la cruauté de la majeure partie des êtres humains de l’œuvre. Un critique a décrit l’histoire comme « centrée sur l’aspect le plus obscur et insensible de la nature humaine », Au vu des nombreuses démonstrations de , violence gratuite, expérimentations amorales et, bien entendu, des meurtres.

    Thèmes abordés

    Elfen Lied ne se classifie pas aisément dans un genre unique, car l’œuvre contient des éléments de terreur, comédie, drame, romance, action, science fiction et suspense. Elle est dirigée à un public adulte. Les scènes de violence et de morts , les nus féminins, la torture et  composent une thématique non adaptée aux mineurs. La narration entremêle différents tons et genres, étant même décrite comme un « mélange de quantités malsaines de violence avec une forte dose d’ultra-sentimentalisme », par cet équilibre entre la noirceur de la trame principale et des trames secondaires romantiques ainsi que des moments comiques. Elfen Lied a été comparée à Chobits, 3×3 Eyes et Gunslinger Girl. Elle emprunte des éléments tels que le comportement des diclonius ou le dessin et la personnalité de Lucy/Nyu.

    Thèmes abordés
    Cependant, les émotions qu'il produit et la critique de la société sont d'une rare intensité. Cette violence et ces personnages en détresse permettent de faire passer des messages qui restent profondément inscrits dans l'esprit du lecteur ou du spectateur.

    Thèmes abordés

    La force de cette histoire réside dans la maîtrise parfaite de l'art des contrastes ainsi que dans la mise en scène de ceux-ci. Elle présente des personnages très kawaii sur une musique mélancolique en alternant les scènes de comportement paternaliste, d'innocence toute enfantine, d'ecchi, de violence, de cruauté ou d'amoralisme, conduisant à une intensification des émotions du spectateur. Le réalisateur parvient à gérer le niveau de tension par des ambiances musicales ou environnementales, et par la sélection du type de scènes, entrecoupant scène sombre de scène de vie, scène de vie par menace.

    Thèmes abordés